Comment protéger son patrimoine en temps de crise économique

Posté par: Cabinet Fennas
Catégorie: Fennas
Comment racheter son patrimoine

Comment protéger son patrimoine en ces temps agités, comment réagir face à cette période "exceptionnelle".

Le point avec Julien Wargny, fondateur du Cabinet Fennas.

La protection de son patrimoine se fonde sur la diversification de ses actifs investis en sachant que plus la volatilité est grande, plus le rendement est potentiellement élevé tout en ayant un risque plus soutenu de chute ; la réciproque est vraie quoique … La classification des risques de l’AMF – allant de 1 à 7 – est d’une aide précise pour juger du risque du produit. Si le rang 1 correspond à un risque pratiquement inexistant – type fonds en euros et livrets bancaires – le taux de rendement obtenu peut s’avérer être un non-sens économique puisque la performance est parfois en dessous de l’inflation elle-même ; l’année 2018 en est un parfait exemple. 

A l’extrême, le rang 7 repose principalement sur du « private equity » à savoir des actions d’entreprises non-cotées avec le risque de tout perdre et une durée de blocage souvent supérieure à cinq ans.

Est-ce à dire qu’un compromis, en choisissant des produits compris entre le rang 3 et 5, serait la solution la plus adaptée?

La réponse serait trop simple. L’arbitrage de son patrimoine doit se fonder sur une part de chacun de ces placements en calculant le temps que nous sommes prêts à attendre pour obtenir le retour sur son investissement ; également, la liquidité est un point non négligeable à prendre en considération. 

 

Ces temps agités nous permettent de mettre en relief des produits résistants aux chocs exogènes, qui, impactent les actions d’entreprises. Sans aucun doute, l’immobilier physique et papier résiste et résistera grâce à : 

– Un plan de 300 milliards d’euros à destinaton des entreprises sans aucun intérêt ni remboursement pendant un an.

– Des activités préservées par l’épidémie et pouvant instaurer un télétravail à l’instar du secteur tertiaire .

– La mise en place du chômage partiel permettant d’obtenir jusqu’à 84% de son salaire net pris en charge par l’Etat.

Si notre cabinet propose l’ensemble des produits du marché, nous ne répéterons jamais assez qu’il y a un temps pour tout. Dans le climat actuel, deux opportunités sont donc à saisir :

– Soit de composer son compte titres d’actions d’entreprises en redémarrage ; 

– Soit de consolider sa part d’immobilier, préservée par l’Etat- providence, reposant sur des baux commerciaux.

Qu’importe votre situation, n’oubliez jamais que votre aversion aux risques doit demeurer la pierre angulaire de tous vos projets d’investissement et que le choix de vos réparations ne concerne que vous.

Cabinet Fennas
Cabinet Fennas