Patrimoine populaire

Posté par: Cabinet Fennas
Catégorie: Fennas
Patrimoine populaire*

« Les gestionnaires de patrimoine doivent « démocratiser » leurs services. » allnews.ch le 17 septembre. Julien Wargny, directeur du Cabinet Fennas, nous explique les tenants et aboutissants de cet enjeu visant à rester « dans le vent ».

Démocratiser la gestion de patrimoine signifie-t-il vraiment fournir des services de conseil personnalisés à grande échelle ? Faut-il « industrialiser » votre profession ?
 
Gestion de patrimoineDe ma propre expérience, démocratiser signifie davantage, en premier lieu, faire connaître. En effet, notre profession manque de lumière et les services proposés sont méconnus du grand public. Outre le fait que les offres varient en fonction de mes confrères, il demeure que la plupart des personnes ne saurait dire ce que nous faisons exactement et sur quels types de situations nous sommes aptes à intervenir. Il y a donc, sans aucun doute, un travail de communication et de dialogue à instaurer et ce, pas seulement dans la presse spécialisée. Fournir des conseils personnalisés à grande échelle, tout en préservant la qualité, est parfaitement possible à condition que l’équipe en interne soit formée et que le développement soit mené et encadré par les gérants. Justement, la notion de profit n’est pas celle que je retiens : c’est avant tout la recommandation que je privilégie. À ce titre, un client satisfait est le meilleur moyen que le bouche à oreille se mette en place. Le client doit toujours rester au centre de toutes les attentions et je reste persuadé et convaincu qu’il s’agit du seul chemin pour la réussite de toute entreprise.  

“Faire accéder de plus en plus de gens à un service sur-mesure”

Je ne crois pas que l’industrialisation de mon métier, au sens propre du terme, soit une bonne chose pour la bonne et simple raison que les attentes de nos clients répondent à une logique de sur-mesure et qu’il n’existe aucune recette miracle répondant à chaque situation. En revanche, nous faire connaître m’apparaît comme la clef de voûte permettant que de plus en plus de particuliers puissent accéder à un service rare et correspondant à leurs projets de vie.
 
Banques en ligne, fintech et big tech sont-ils vraiment des concurrents sérieux dans votre secteur ?

Notre cabinet intervient aussi bien en gestion de patrimoine qu’en courtage en banques et assurances. Nous travaillons donc en étroite collaboration avec les banques classiques qui, malgré un pouvoir de décision plus restreint qu’auparavant, continuent à élaborer avec nous des montages patrimoniaux pertinents.
Les banques en ligne, fintech et big tech répondent davantage à une logique de simplification des processus de paiement. Elles sont donc utiles pour le traitement des opérations courantes sur lesquelles le client, lui-même, peut intervenir et valider. Cependant, la création d’un montage global, alliant financement et optimisation fiscale, ne peut voir le jour que par l’intervention de différents professionnels à savoir: le gestionnaire de patrimoine, le courtier et le banquier.
Ainsi, ce n’est pas que ces concurrents ne sont pas sérieux, c’est qu’ils interagissent sur un autre domaine d’activité que le nôtre.
 
Les attitudes sociales évoluent, la clientèle aussi. Qu’attendent vos plus jeunes clients,baignés d’hypernumérisation, en termes d’innovation ?

En effet, les attitudes sociales évoluent et avec elles les pratiques et les attentes des clients. Chose intéressante, c’est à l’heure de la digitalisation que les clients demandent plus d’accompagnement et un suivi réel et significatif s’inscrivant dans la durée.
Nos plus jeunes clients sont le parfait exemple de cette attente au sens où ils souhaitent que le digital simplifie les process, mais que l’humain reste le conseiller principal. En somme, nous assistons à une hypernumérisation se concentrant sur l’exécution là où l’homme reste l’unique fondateur du montage élaboré. Les innovations les plus attendues portent principalement sur le développement général de la souscription de tout support d’investissement ainsi que leur signature par voie électronique. Dès lors, les innovations technologiques sont attendues sur la simplification quant à la concrétisation des conseils prodigués.
 
Si la clientèle évolue, est-ce également le cas des types de patrimoines ? Des valeurs refuges apparaissent-elles ? ou bien deviennent-elles obsolètes ?

La clientèle évolue et nous remarquons un déplacement pro- gressif de certains placements vers d’autres plus enclins à répondre à l’époque actuelle. Si autrefois l’immobilier classique et l’assurance-vie, en fonds euros, étaient le sacro-saint de la plupart des investisseurs, désormais nous observons un déplacement progressif vers la pierre-papier et vers les actions d’entreprises. Mis à part le changement des mentalités, les taux d’intérêt bas mettent à mal les fonds garantis poussant donc aussi bien les assureurs que les clients à trouver des solutions de rendement différentes. Aussi, la gestion lourde de l’immobilier direct amène les investisseurs à vouloir obtenir un gain de temps tout en préservant un rendement honorable.
Les valeurs refuge de nos pères ne sont plus en raison de l’évolution de l’économie et certaines comme les fonds sécurisés deviennent obsolètes par justement trop de sécurité. Par ailleurs, les valeurs sûres d’aujourd’hui misent sur une diversification du portefeuille avec une maîtrise du risque de volatilité.
 
Quels sont vos atouts et vos techniques pour rester à la pointe ?

Rester à la pointe est un travail de chaque instant et passe par la rencontre de tous les intervenants de notre marché : fonds d’investissement, promoteurs, assureurs, banquiers et confrères. Ici, les associations professionnelles tout comme les réseaux sociaux jouent un rôle majeur afin de se tenir informés donc rester en mouvement. En effet, l’inertie est la mort assurée pour tout entrepreneur là où la mobilité doit être la pierre angulaire sur laquelle se reposer. Dans un monde qui évolue sans cesse, humilité et remise en question permettent d’être à l’écoute donc, in fine, de proposer une offre répondant vraiment à la demande qui, aujourd’hui, souhaite une réactivité réelle.
Concernant notre cabinet, nos atouts et nos techniques se fondent sur la réunion de différentes expertises, travaillant en étroite collaboration, dans le but de mettre au jour un montage patrimonial répondant précisément aux attentes émises par nos clients et ce, qu’importe leur profil.
Cabinet Fennas
Cabinet Fennas